Démoralisons la jeunesse

Comme me l’a encore mimé un de mes cousins samedi soir au resto, imaginons ensemble une scène… Toi lycéen, tu arrives en cours après un superbe weekend. Hyper motivé comme toujours pour aller à  l’école, genre « raah encore une semaine de merde qui commence ! ». Et là tu vois ton professeur qui prend un document, et qui – nouvelle tradition annuelle oblige, Sarkozy n’a pas que des bonnes idées – te lit de sa voix grave… ça :

Châteaubriand, le 22 octobre 1941

Ma petite maman chérie,
mon tout petit frère adoré,
mon petit papa aimé,

Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c’est d’être courageuse. Je le suis et je veux l’être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j’aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon coeur, c’est que ma mort serve à quelque chose. Je n’ai pas eu le temps d’embrasser Jean. J’ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable, je ne peux le faire hélas ! J’espère que toutes mes affaires te seront renvoyées elles pourront servir à Serge, qui je l’escompte sera fier de les porter un jour. A toi petit papa, si je t’ai fait ainsi qu’à ma petite maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j’ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m’as tracée.
Un dernier adieu à tous mes amis, à mon frère que j’aime beaucoup. Qu’il étudie bien pour être plus tard un homme.
17 ans et demi, ma vie a été courte, je n’ai aucun regret, si ce n’est de vous quitter tous. Je vais mourir avec Tintin, Michels. Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c’est d’être courageuse et de surmonter ta peine.
Je ne peux en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, en vous embrassant de tout mon cœur d’enfant. Courage !

Votre Guy qui vous aime.
Guy

Dernières pensées : vous tous qui restez, soyez dignes de nous, les 27 qui allons mourir !

Tu n’as déjà pas la niaque le lundi matin, mais après une telle lecture, pas étonnant. C’est peut-être une des raisons qui a fait que l’équipe de France de rugby s’est pris une branlée (mais c’est un autre débat, ne nous éloignons pas du sujet…).

Que ce pauvre garçon de 17 ans, résistant communiste, soit mort à cause de la connerie humaine, oui c’est triste. Qu’on propose la lecture ce texte, sûrement trouvé au fond de vieux cartons pleins d’Histoire avec un grand H, pour un événement spécial je veux bien. Mais qu’on impose cette lecture à des milliers de lycéens sous prétexte d’un devoir de mémoire, faudrait pas exagérer !

Obliger des professeurs à lire ou faire lire cette lettre spécialement aujourd’hui, et remettre ça tous les ans, sans mauvais jeu de mots, de qui se Môquet-on ? Les livres d’histoire-géo fourmillent bien assez d’éléments imposant au lycéen cet apprentissage des horreurs de la guerre, ce devoir de mémoire, pour qu’il n’oublie pas que des gens ont du se battre à cause de la connerie de quelques militaires gradés obéissant aux directives d’hommes d’Etat qui pétaient plus haut que leur cul.

Et quelques jeunes d’aujourd’hui ont encore des grands-parents qui peuvent leur raconter leur vie pendant la guerre. Et s’ils ne sont plus de ce monde, il restera toujours dans la famille des éléments qui font remonter à la surface ce genre d’événements tragiques. Ne lit-on pas sur les tombes « le temps passe, le souvenir reste » ?

Ras-le-bol d’entendre que les nouvelles générations oublient au fil des ans ce que leurs aînés ont fait. Depuis quelques temps, les archives vidéo de l’époque de la 2ème guerre mondiale ne sont plus classées secret défense et refont surface. Et les médias ne se privent pas d’en faire des émissions. Non vraiment, on ne risque pas d’oublier cette période.

Certains anciens combattants ont lu cette lettre eux-même dans des lycées. Du genre à dire qu’il ne faut surtout pas refaire ce que eux ont fait, du temps de la guerre, mais que les générations futures doivent savoir. Comme une épée de Damoclès qu’on se transmettrait de génération en génération. Mais heuu… c’est toujours pas la paix dans le monde ! Loin de là, ça pète de partout… Donc la leçon n’a toujours pas été apprise… Enfin bref.

Ça me rappelle un peu la réaction plus que spontanée de Balavoine (à replacer dans le contexte de l’époque de la guerre au Liban, en octobre 1983, certes) où l’argumentaire de son coup de gueule est à comparer avec le problème de cette lettre qu’on « impose » aux jeunes aujourd’hui… Balavoine s’en était d’ailleurs excusé (2ème fichier son).

Réaction épidermique de ce cher Daniel à comparer aussi avec son coup de gueule face à Tonton gaucho Mitterrand, en 1980… (je vous laisse fouiller Google, j’ai la flemme là).

3 réflexions au sujet de « Démoralisons la jeunesse »

  1. suis d’ac : Sarko n’a pas (que) de bonnes idées , cette lecture n’aurait pas dû être placée sous le signe du devoir ,des mecs comme Balavoine ça manque cruellement à la jeunesse france, et oui c’est toujours pas la paix dans le monde…
    bien vu :le jeu de mot  » de qui se Mocquet on ?  » , si tu n’as deposé de copyright, je l’a reprendrai
    rectification : Tonton n’etait pas de gauche.

    Ps:alors la Star’Ac ?

  2. Nan mais à part motiver les jeunes pour se lancer dans le communisme et lancer un nouveau mai 68… A moins que… A moins qu’il ne soit plus futé que ça le Sarko et LA je lance la ….. THESE DE LA CONSPIRATION!!!!

    Et si Monsieur S nous faisait lire ce texte dans le but de montrer que « c’est beauuuuuuuuu de mourir pour sa patriiiiiiiie » et qu’en fait, il prépare en secret une 3 guerre mondial où son orgeuil immense pour décomplexer sa petite taille vise à devenir Président du Monde?! si ce texte détenait un message subliminal qui va pousser nos chères petites têtes blondes vers les bras grands ouverts de l’Armée, de la Patrie et de l’intégrité de la Nation à préserver???? HEIN HEIN???? et si tout ça était une orchestration de notre Docteur No de l’Elysée?!!!!!!!!

  3. luinil > monsieur S (perso je l’appelle sur son portable Nicolas) a déjà (enfin ?) viré sa greluche qui ne voulait surtout pas être surmédiatisée – pour le coup c’est raté, hein -, alors président du monde, hop pourquoi pas ? lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>